En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X
Actualités

9 janvier 2020

Accident de la route : quels sont les bons réflexes ?

Face à une circulation de plus en plus dense notamment en ville, les chances de se retrouver témoin ou victime d’un accident ont augmentées. Pour être préparé à cette situation, Solly Azar vous donne tous les bons réflexes à retenir et les gestes à adopter lorsqu’un accident de la circulation survient.

Accident de la route : les 3 réflexes P.A.S

Ces 3 lettres sont à retenir et vous aideront à adopter les bons réflexes, dans le bon ordre !
P pour protéger : Il faut d’abord protéger la zone où s’est déroulé l’accident.
A pour alerter : Alerter les secours afin qu’ils puissent intervenir rapidement.
S pour secourir : Il est primordial de secourir les victimes de l’accident. 

1er réflexe en cas d’accident : Protéger la zone de l’accident

Si vous êtes témoin d’un accident et que les secours ne sont pas présents, sécurisez la zone où s’est produit l’accident (si les secours sont déjà sur place, ne surtout pas s’arrêter. Cela risquerait de gêner leurs interventions).

Commencez par vous garer sur le bas-côté à 150 mètres minimum du lieu (cela permettra de faciliter l’accès aux secours) et allumez vos feux de détresse. Avant de quitter votre véhicule, enfilez votre gilet jaune fluorescent et descendez du côté de la porte passagère.

  • Bon à savoir : Votre gilet fluorescent doit être disposé dans votre voiture à porter de main, afin de ne pas avoir à sortir du véhicule sans celui-ci.

Si la situation se déroule de nuit, éclairez, à l’aide des phares de votre voiture, la voiture accidentée (perpendiculairement pour ne pas éblouir les usagers qui circulent).

Pour être le plus visible possible, toutes les personnes présentes sur le lieu doivent porter un gilet jaune fluorescent. Si vous êtes sur une nationale ou une départementale, balisez le lieu en plaçant un triangle de pré signalisation à 30 mètres de l’accident afin de prévenir les autres usagers de la route. Ne placez surtout pas un triangle si vous êtes sur une autoroute, la vitesse des véhicules qui circulent risquerait de le faire s’envoler.

En cas de non-disposition du triangle de pré-signalisation, vous vous exposez à une amende de 135 euros.

  • Important à savoir : Mettez toutes les personnes présentes en sécurité (loin de la route ou derrière la barrière de sécurité si vous êtes sur l’autoroute).

Il est important de couper le contact de la voiture accidentée, mettez le frein à main et allumez les feux de détresse. Il est recommandé de débrancher la batterie et de caler la voiture en cas d’instabilité.

2ème réflexe en cas d’accident : Alerter les secours

Lorsque que la zone de l’accident est sécurisée, alertez les secours au plus vite.

Si vous êtes sur l’autoroute, appelez les secours à partir des bornes d’urgence qui se situent tous les 2 kilomètres et sont disponibles 24h/24. Ces bornes vous mettront en relation directe avec les secours et détecteront grâce à leurs emplacements le lieu de l’accident.

  • Bon à savoir : Tout appel passé de ces bornes est gratuit.

Si vous n’êtes pas sur l’autoroute, utilisez votre téléphone personnel et contactez un des numéros suivants :

  • Le 112 qui est le numéro d’appel d’urgence sur le territoire européen. Il est recommandé pour les étrangers voyageant en France ou les français voyageant à l’étranger.
  • Le 15 qui permet de contacter le SAMU en cas d’urgence de santé
  • Le 18 qui est le numéro qui permet de prévenir les sapeurs-pompiers
  • Le 17 qui est le numéro de la police ou de la gendarmerie
  • Le 115 qui est le numéro du SAMU Social pour les personnes qui présentent une détresse sociale (les personnes sans domicile fixe ou sans abri par exemple)

Lorsque vous contactez les urgences, donnez un maximum d’informations et de détail. Indiquez l’emplacement exact de l’accident (le nom de la route, sens dans lequel s’est produit l’accident), le nombre et le type de véhicules accidentés et le nombre de blessés ainsi que leur état s’il s’agit d’un accident corporel.

Dans cette situation, il est important de ne pas paniquer et de garder son calme.

3ème réflexe en cas d’accident : Secourir les victimes

Après avoir sécurisé la zone de l’accident et contacté les secours, il est temps de secourir les éventuelles victimes.

Il est important de ne déplacer un blessé qu’en cas de nécessité absolue (par exemple, en cas de risque d’incendie, d’explosions ou de circulation dense). Maintenez sa colonne vertébrale et surtout ne le tirez pas par les bras ou les jambes. Ne placez pas la victime dans votre voiture.

  • Bon à savoir : Ne retirez surtout pas le casque d’un motard, vous risquez de créer des mouvements qui tireront sur les vertèbres cervicales de la victime et aggraveront ses lésions.

Plusieurs choses sont à vérifier et à mettre en place selon la situation :

La plupart du temps, la victime a froid lorsqu’elle est en état de choc. Couvrez-la grâce à une couverture (de préférence de survie si vous en possédez une) ou un vêtement chaud.

Surtout continuez à parler à la victime afin de la maintenir éveillée et de la rassurer. Même une personne inconsciente entendra ce que vous lui direz.

Si la victime saigne, comprimez avec un tissu jusqu’à l’arrivée des secours afin d’éviter qu’elle ne perdre trop de sang.

En cas de problème de respiration, desserrez les vêtements tels que les cravates et les ceintures de la victime.

Ne donnez ni à manger ni à boire à une victime, celle-ci aura peut-être besoin d’être opérée dans les heures qui suivent l’accident.

Si besoin et si vous les connaissez, appliquez les gestes de premiers secours (position latérale de sécurité, massage cardiaque…). Si ce n’est pas le cas, ne surtout pas essayer de les mettre en pratique, vous risquez d’aggraver l’état de santé de la victime et accentuer ses dommages corporels.

Pour davantage de conseils sur les gestes à adopter en cas d’accident de la route, le site de la Sécurité routière peut vous être utile.

Si vous êtes vous-même impliqué dans un accident de la route, appliquez également les premiers réflexes ci-dessus (Protéger, Alerter, Secourir). Si vous avez besoin d’être dépanné, contactez votre assistance. Vous devrez ensuite déclarer l’accident à votre assureur dans les 5 jours et réaliser un constat amiable.

Les frais de dépannage et la prise en charge des réparations de votre véhicule dépendent des garanties que vous avez souscrites. Vérifiez également le montant de franchise prévu par votre assurance.

L’assurance auto Solly Azar

Plusieurs formules au choix (de l’assurance au tiers à la formule tous risques) à compléter par des garanties optionnelles pour une assurance sur-mesure.

Assistance 0km pour être dépanné où que vous soyez, avec possibilité d’un véhicule de remplacement (option).

Service e-dépanneuse : accès à une dépanneuse en 2 clics, suivi de son trajet en temps réel.

Pour en savoir plus sur nos assurances auto, contactez-nous au 01 49 48 27 81  du lundi au vendredi de 9h à 19h ou le samedi de 9h à 18h.

 

Ou bien consultez nos pages dédiées :

 

NOTRE OFFRE ASSURANCE AUTO

 

 

 

400 courtiers indépendants à votre service

Trouvez un courtier

Ou faites votre devis en ligne

Ou accédez à notre centre d'aide