En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X
Actualités

12 novembre 2020

Comment vendre sa voiture à un particulier

Mettre en vente son véhicule n’est pas toujours une décision simple. Vous vous y êtes attaché et ne voulez pas la voir partir entre de mauvaises mains. De plus, vendre son véhicule à un non-professionnel que vous ne connaissez pas peut vous apporter quelques ennuis. Vous n’êtes pas certain de la démarche à suivre ? On vous donne toutes les astuces et informations à connaitre pour réaliser une vente en toute tranquillité.

Ce qu’il faut savoir avant de vendre sa voiture à un particulier

Tout d’abord, en tant que vendeur, l’article 1641 du Code Civile indique que vous êtes tenu de la garantie de la chose vendue à raison des vices cachés qui rendent son usage impossible. Et ce même s’ils ne font que diminuer son usage.

En effet, si l’acquéreur se rend compte des vices cachés sur votre véhicule, il sera alors en droit de demander l’annulation de cette vente et ce dans les deux ans après celle-ci. Sont considérés comme vices cachés, tous problèmes empêchant le bon fonctionnement de la voiture.

De votre côté, il sera primordial de prendre vos dispositions pour être protégé. Pour cela, vous devrez penser à indiquer dans le contrat de vente, que vous vendez votre véhicule en état et sans garantie.

  • Bon à savoir : Pour plus de sécurité, il est également vivement conseillé de rajouter dans votre contrat de vente une clause indiquant que ce véhicule est « vendu en état ».

Retenez tout de même que cette clause ne vous protégera pas si l’acquéreur de votre véhicule trouve un vice caché.

Pour céder votre voiture vous devrez passer par plusieurs étapes et démarches qui vous permettront de réaliser cette vente dans des conditions optimales.

L’avant-vente de votre véhicule

Dans un premier temps, il faudra préparer cette vente. Quinze jours avant la mise en vente de votre voiture, retirez auprès de votre préfecture ou bien via Interne, un certificat de vente ainsi qu’une certification de situation administrative. Ces deux documents comprendront notamment une attestation de non-gage et un certificat de non-opposition. Ce dernier permettra à votre futur acquéreur d’être certain que votre véhicule est vendable et ainsi de pouvoir le faire immatriculer à son nom une fois acheté.

  • Bon à savoir : Si votre voiture a plus de 4 ans, pensez à lui faire passer un contrôle technique pour être certain que tout fonctionne et qu’elle ne possède aucun dysfonctionnement.

Une fois la partie administrative réalisée, il faudra prendre le temps de rendre votre véhicule impeccable afin de faciliter sa vente. Vous devrez veiller à ce qu’il soit nettoyé à l’intérieur comme à l’extérieur.

Pour être certain de réussir cette vente, prenez le temps de réaliser un polissage de la carrosserie, de vérifier la pression des pneus ainsi que le bon fonctionnement de ses équipements.

Attention tout de même à ne pas trop en faire et d’essayer de tromper votre futur acheteur en rendant votre véhicule en meilleur état qu’il ne l’est vraiment.

Pour finir, afin de faire la différence face aux autres vendeurs, il est recommandé de transmettre toutes les factures des réparations ou d’entretiens réalisés.

Rédaction d’une annonce et prix de vente

Une fois votre véhicule prêt à être vendu, vous devrez annoncer au plus grand nombre sa mise en vente. Pour cela, plusieurs techniques sont à votre disposition.

Pour commencer, accrochez une affichette sur les vitres de votre véhicule. Cela permettra de prendre la température et de savoir si le prix que vous affichez correspond à la demande.

Dans un deuxième temps, vous avez également la possibilité de mettre votre annonce dans des magazines spécialisés ou bien dans la presse locale. Ces deux techniques pourront vous être d’une grande aide et vous permettront de toucher des gens qui recherchent un modèle particulier de véhicule ou proche de chez vous.

Troisième et dernière étape, la mise en ligne sur des sites de vente. Cette technique permettra une large diffusion et touchera un large public.

  • Bon à savoir : Pensez à masquer ou flouter la plaque d’immatriculation de votre véhicule, afin de ne pas être victime d’usurpation de l’identité de votre véhicule.

La création de l’annonce de mise en vente de votre voiture passera bien évidemment par la recherche du meilleur prix de vente. Pour cette étape, il faudra trouver le juste prix afin que ce dernier ne soit ni trop cher ni trop peu cher. Pour vous aider à trouver le meilleur prix, plusieurs moyens sont à votre disposition.

Référez-vous à l’Argus, la Centrale ou bien Auto Plus. Ces différents sites vous donneront la cote de votre véhicule par rapport à son modèle, son année et ses kilomètres.

Sachez que le meilleur prix de vente pour votre véhicule sera le prix de vente moyen des transactions réalisées sur d’autres véhicules du même modèle, même kilométrage …

Prendre rendez-vous avec le futur acquéreur

Ça y est vous avez enfin trouvé un potentiel acquéreur pour votre véhicule. L’essai du véhicule va être une étape cruciale pour sa vente. Cet essai routier permettra à l’acheteur de déceler le moindre défaut de la voiture. Il pourra durant ce rendez-vous, découvrir la manière dont se comporte le véhicule sur différentes routes.

Cet essai peut vous paraître inquiétant et risqué mais il est préférable de ne pas le refuser. En cas de refus, l’acheteur pourrait douter de votre sérieux et penser que votre véhicule n’est pas réellement en bon état.

Attention tout de même, si vous avez prévu de faire réaliser un essai au futur acheteur, pensez à prévenir votre assureur ou bien à vérifier votre couverture avant.

Pour finir, avant cet essai prenez les dispositions suivantes :

Montez du côté passager avant de donner les clés au futur acquéreur et récupérez-les avant de descendre de votre véhicule une fois l’essai terminé.

Démarches à suivre le jour J

Dans le cadre d’une vente de véhicule, gardez en mémoire qu’un certain nombre de charges administratives seront à réaliser par vous-même. Celles-ci devront être accomplies avec sérieux. En effet, si l’acheteur a un dommage avec le véhicule et que vous en êtes toujours administrativement le propriétaire, le sinistre sera à votre charge.

Le jour de la vente, vous devrez :

  • Remplir et signer le formulaire de déclaration de cession en deux exemplaires, un pour vous ainsi qu’un autre pour l’acheteur,
  • Barrer la carte grise du véhicule en indiquant dessus la date de la vente ainsi que le nom de l’acheteur,
  • Remplir le certificat de situation administrative,
  • Et pour finir transmettre à l’acquéreur la preuve de contrôle technique. Celui-ci devra dater de moins de 6 mois.

Concernant votre carte grise, celle-ci possède peut-être un coupon détachable sur lequel vous devrez indiquer les coordonnées du nouveau propriétaire ainsi que la date de la vente. Il ne vous restera plus qu’à le signer. Dans le cas contraire, si elle ne possède pas de coupon, coupez vous-même le coin supérieur et transmettez-le à l’acheteur. En possession de ce coupon, votre acheteur pourra rouler en toute légalité pendant 1 mois avec son nouveau véhicule.

  • Bon à savoir : Il se peut que la carte grise possède plusieurs co-titulaires. Dans ce cas, il faudra que chacun des titulaires signe cette même carte grise.

Lors de cette étape, l’acquéreur de votre véhicule va bien évidemment vous transmettre l’argent attendu pour cette vente. Pour cela, il faudra que vous soyez prudent et que cette transaction se fasse de manière sécurisée.

Vous aurez le choix entre deux types de moyens de paiement.

Tout d’abord, la transaction pourra se faire par chèque. S’il s’agit d’une somme importante, ce moyen de paiement sera largement privilégié. En effet, l’acheteur pourra régler directement la somme. Cependant, s’il vous délivre la somme demandée de cette manière, faites attention à ce qu’il ait bien l’argent disponible sur son compte ou bien qu’il ne s’agisse pas d’un chèque dérobé.

Vous aurez alors la possibilité de lui demander un chèque de banque qu’il pourra se procurer auprès de sa banque. Attention tout de même à bien vérifier l’authenticité de ce chèque en contactant la banque d’où provient ce chèque.

Deuxième moyen de paiement possible, le paiement en espèce. Pour plus de sécurité, il est tout de même privilégié de finaliser cette transaction dans l’agence de la banque de votre acheteur ou bien à son guichet de vente.

Pour finir, sachez qu’il existe maintenant de nombreuses plateformes vous permettant de réaliser une transaction en toute sécurité.

Vendre sa voiture à un particulier : L’après-vente de votre véhicule

Dernière étape importante et non négligeable dans le processus de vente de votre véhicule, l’après-vente.

Vous avez vendu votre véhicule mais il reste certaines démarches à réaliser. Vous aurez tout d’abord 15 jours pour communiquer à votre préfecture les coordonnées du nouvel acquéreur de ce véhicule ainsi que le double du certificat de vente.

Autre partie prenante à informer, votre assurance. En effet, une fois vendu il faudra que vous pensiez à résilier votre contrat d’assurance ou modifier le véhicule à assurer et ce à la date de vente.

Vendre sa voiture peut donc paraître plutôt simple mais il est néanmoins important de respecter certaines étapes. Bien sûr les aspects physiques et techniques de votre véhicule devront être irréprochables pour réaliser votre vente dans des conditions optimales. Mais des démarches administratives sont également à prévoir pour bénéficier d’une vente en toute sécurité.

L’assurance auto Solly Azar

Vous recherchez une assurance pour votre nouvelle voiture ? Expert de l’assurance automobile depuis plus de 40 ans, Solly Azar assure tous les types de véhicules.

Profitez de plusieurs formules au choix à compléter par de nombreuses garanties optionnelles et bénéficiez de services utiles :

  • L’assistance 0km pour être dépanné où que vous soyez, avec la possibilité d’un véhicule de remplacement (option).
  • Le service e-dépanneuse : l’accès à une dépanneuse en 2 clics, et le suivi de son trajet en temps réel.

Simple et rapide, assurez-vous immédiatement grâce à l’impression à domicile de l’attestation d’assurance provisoire.

 

Pour en savoir plus sur nos assurances Auto :

NOTRE GAMME LOYERS IMPAYÉS

 

 

 

400 courtiers indépendants à votre service

Trouvez un courtier

Ou faites votre devis en ligne

Ou accédez à notre centre d'aide