En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X
Actualités

2 janvier 2018

Accidents de la route : adoptez les bons réflexes

En cas d’accident, la situation peut vite devenir stressante et les étapes à effectuer peuvent alors devenir confuses. Voici les 3 étapes à effectuer si cela vous arrive.

Protéger la zone accidentée

Suite à un accident, la première étape à effectuer est de rendre la zone la plus visible possible pour éviter au maximum le risque de collision avec les autres usagers.

Pour cela, équipez-vous de votre gilet rétro-réfléchissant et allumez les feux de détresse pour prévenir les autres véhicules. Sortez de votre voiture du coté le plus sûr (terre-plein central ou côté bande d’arrêt d’urgence sur l’autoroute par exemple).

Placez ensuite le triangle de pré-signalisation à environ 30 mètres de l’accident.

Alerter les secours et secourir les victimes

En cas de dommages corporels (victimes), appelez les secours et les forces de l’ordre le plus vite possible ! Sur l’autoroute, privilégiez les bornes d’appel pour une localisation plus simple et précise.

En attendant l’arrivée des secours, protégez les blessés pouvant se déplacer en les mettant à l’abri. Pour les victimes les plus touchées, parlez aux blessés pour les maintenir éveillées et couvrez-les.

Ne surtout pas déplacer les victimes (sauf si risque imminent à proximité) et ne jamais retirer le casque d’un motocycliste, sous peine d’aggraver son état.

Pour en savoir plus sur l’attitude à adopter en cas de dommages corporels.

Etablir le constat

Le constat d’accident ou constat à l’amiable est un document officiel et nécessaire pour déclarer l’accident à votre assurance. Il permet de déterminer les causes de l’accident et les responsabilités de chaque conducteur impliqué dans l’accident.

Le constat est à remplir sur le lieu de l’accident avec les autres conducteurs impliqués. En cas d’accident corporel, les forces de l’ordre doivent obligatoirement établir un constat ou un procès- verbal : votre constat amiable permettra d’informer votre assureur plus rapidement.

Une fois le constat rempli, les conducteurs doivent signer chaque constat amiable et l’envoyer à leur assurance sous 5 jours ouvrés après l’accident.

En cas de désaccord, relevez la plaque d’immatriculation du conducteur refusant de signer le constat tout en indiquant sa contestation. Si vous n’êtes pas d’accord sur le constat ou en cas de désaccord mutuel, ne signez pas le constat. En effet, une fois signé, vous ne pourrez pas revenir dessus.

  • Vous n’avez pas de constat à l’amiable sur vous ? Sachez que depuis décembre 2014, vous pouvez utiliser l’application e-constat auto, disponible gratuitement sur Android et IPhone. Vous aurez la possibilité de prendre des photos et de géolocaliser le lieu de l’accident. Une fois signé, l’e-constat est envoyé à votre assureur.

L’assistance dépannage

En cas de sinistre, l’assurance auto Solly Azar vous dépanne où que vous soyez grâce à l’assistance 0 km. En cas d’accident mais aussi de panne ou d’incendie, contactez l’assistance dont le numéro figure sur votre carte verte (attestation d’assurance).

Si votre contrat d’assurance comprend le service e-dépanneuse, vous recevrez un lien par SMS, de la part de votre assistance, vous permettant de suivre le dépanneur en temps réel

Bon à savoir : l’assurance Bons Conducteurs « Maxi Bonus » prévoit de maintenir votre bonus 50 en cas d’accident responsable. Vous avez également la possibilité, à la souscription, d’opter pour la garantie ‘Valeur conventionnelle’. Cette option permet de majorer de +25% le montant de l’indemnisation fixé par l’expert si votre véhicule est endommagé lors de l’accident.

 

Assurance auto

Pour en savoir plus sur nos assurances auto :

Découvrir notre gamme